Accès au questionnaire pré-RDV

Espace Enfant

Plan de la page
Dr Hayat Meryl

A quel âge consulter ?


Il est recommandé par l’Association Américaine des dentistes de consulter un spécialiste dès l’âge de 7 ans. A cet âge la plupart des enfants ont un mixte de dents de lait et de dents permanentes permettant à l’orthodontiste de diagnostiquer et de corriger les problèmes de dents et de mâchoires tôt et sans chirurgie.

Une première phase de traitement courte (environ 9 mois) peut alors être initiée pour éviter des problèmes qui seront plus difficiles à gérer par la suite. Cette consultation permet aussi de dépister et de corriger les mauvaises habitudes prises par votre enfant : succion du pouce, respiration buccale ou encore mauvaise position de la langue.

Après cette phase de traitement précoce, nous surveillerons la bonne mise en place de la denture définitive ainsi que la correction des mauvaises habitudes.

Le traitement global commencera lorsque les dents seront quasiment toutes sorties, entre 10 et 14 ans.

Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour consulter et que le type de traitement nécessaire sera établi par la sévérité de la malocclusion.

Signes qui doivent vous alerter :

  • Dents du bas passant en avant des dents du haut (occlusion inversée) : localisée au niveau d’une dent ou généralisée à toute la mâchoire.
  • Chevauchement important.
  • Dents du haut trop en avant (protrusion incisive).
  • Absence d’une dent permanente après la chute de la dent de lait.
  • Les dents du haut ne recouvrent pas les dents du bas (béance) : souvent en relation avec l’interposition d’un pouce, tétine, doudou ou de la langue.
  • L’enfant respire uniquement par la bouche (ventilation nasale déficiente), il ronfle.
  • L’enfant a des défauts de prononciation.

Votre orthodontiste spécialiste travaille en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé :

– votre chirurgien-dentiste pour soigner d’éventuelles caries.

– votre ORL, des kinésithérapeutes, des orthophonistes.

– votre médecin, ou pédiatre pour un développement harmonieux de votre enfant pendant cette période de croissance.

Dr Hayat Meryl

La succion du pouce, de la tétine ou de la langue : que faire ?


Le réflexe physiologique de succion est souvent observé avant la naissance, in utero chez le fœtus. Il est en effet indispensable pour le développement du nourrisson qui éprouve le besoin inné de téter et de sucer, et pas uniquement pour se nourrir. En dehors des tétées et de toute sensation de faim, la succion le sécurise et l’apaise.

Il existe deux types de succion :

La succion dite nutritive pour combler la faim du nourrisson et la succion non nutritive, de réconfort : elle peut concerner le pouce, une tétine ou un doudou.

Bien qu’elle présente les avantages d’apaiser et de rassurer l’enfant, une succion prolongée au-delà de 3 ans peut entrainer des effets néfastes au niveau de l’éruption des dents et de la croissance des mâchoires.

Dr Hayat Meryl

Les traitements du jeune enfant de 4 à 11 ans


Les enfants ont encore une majorité de dents de lait. De fait, l’orthodontiste emploie souvent des appareils amovibles en résine ou « faux palais » qui ont pour avantages d’être peu visibles, avec un simple fil métallique passant devant les incisives.

Dans certains cas, il peut utiliser des appareils en silicone souple à porter à la maison pour aider les fonctions orales (déglutition, ventilation, mastication) à se normaliser. Des appareils fixes peuvent également être posés sur les dents définitives déjà sorties : quelques bagues sont alors collées sur les incisives ou sur les molaires.

Une fois cette période de traitement précoce terminée, une phase de surveillance peut avoir lieu afin de contrôler l’éruption des dents définitives. Une visite de contrôle est préconisée tous les 4 à 6 mois.

Dr Hayat Meryl

Les traitements de l’adolescent de 12 à 16 ans


Les dents définitives sont normalement toutes sorties sur l’arcade. Différents traitements peuvent alors être mis en place :

Traitement par multi-bagues avec bagues métalliques

L’orthodontiste colle des bagues grises sur les dents. Un fil métallique est ensuite inséré entre les bagues. Nous pouvons mettre des petits élastiques de couleur autours des bagues si votre enfant le souhaite.

Des élastiques aidant à la correction des décalages des dents sont souvent associés. Ils doivent être mis en place par l’enfant en dehors des repas : leur bon port est garant de la réussite du traitement.

Traitement esthétique par multi-bagues avec bagues blanches

L’orthodontiste colle des bagues blanches sur la face externe des dents.

Cette technique apporte à votre enfant plus de discrétion, sans coloration des élastiques autour des bagues car nous utilisons des bagues dernières générations auto-ligaturantes.

Pour ne pas user l’émail des dents de l’arcade supérieure, des bagues en métal peuvent être mises en place à l’arcade inférieure.

Traitement par gouttières invisibles d’alignement

Après réalisation d’une empreinte, des jeux de gouttières sur mesure sont fabriqués à partir de la position initiale des dents. Elles sont à changer toutes les 2 à 3 semaines et permettent de corriger progressivement le mauvais alignement des dents. Cette technique est réservée à certains cas car les effets sont limités et parfois des bagues sont obligatoires. Ce traitement vous assure discrétion et confort.

Traitements réservés aux adolescents motivés car ils nécessitent beaucoup de coopération de leur part : les gouttières doivent être enlevées et remises après chaque repas, un suivi scrupuleux de l’ordre des gouttières est nécessaire avec parfois mise en place d’élastiques entre les gouttières.

Traitement par appareil amovible

Si le praticien décèle chez l’enfant un potentiel de croissance possible, il peut être encore envisageable de corriger un décalage de mâchoires à l’aide d’appareils amovibles. Il sera ensuite nécessaire de parfaire l’occlusion avec un traitement fixe par bagues.

Quelque soit le type de traitement choisi, une hygiène buccale attentive est nécessaire.

A la fin du traitement, un système de contention est mis en place jusqu’à la fin de la croissance pour éviter toute récidive (fil collé derrière les dents ou gouttières à porter la nuit).

Dr Hayat Meryl

A quel âge consulter ?


Il est recommandé par l’Association Américaine des dentistes de consulter un spécialiste dès l’âge de 7 ans. A cet âge la plupart des enfants ont un mixte de dents de lait et de dents permanentes permettant à l’orthodontiste de diagnostiquer et de corriger les problèmes de dents et de mâchoires tôt et sans chirurgie.

Une première phase de traitement courte (environ 9 mois) peut alors être initiée pour éviter des problèmes qui seront plus difficiles à gérer par la suite. Cette consultation permet aussi de dépister et de corriger les mauvaises habitudes prises par votre enfant : succion du pouce, respiration buccale ou encore mauvaise position de la langue.

Après cette phase de traitement précoce, nous surveillerons la bonne mise en place de la denture définitive ainsi que la correction des mauvaises habitudes.

Le traitement global commencera lorsque les dents seront quasiment toutes sorties, entre 10 et 14 ans.

Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour consulter et que le type de traitement nécessaire sera établi par la sévérité de la malocclusion.

Signes qui doivent vous alerter :

  • Dents du bas passant en avant des dents du haut (occlusion inversée) : localisée au niveau d’une dent ou généralisée à toute la mâchoire.
  • Chevauchement important.
  • Dents du haut trop en avant (protrusion incisive).
  • Absence d’une dent permanente après la chute de la dent de lait.
  • Les dents du haut ne recouvrent pas les dents du bas (béance) : souvent en relation avec l’interposition d’un pouce, tétine, doudou ou de la langue.
  • L’enfant respire uniquement par la bouche (ventilation nasale déficiente), il ronfle.
  • L’enfant a des défauts de prononciation.

Votre orthodontiste spécialiste travaille en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé :

– votre chirurgien-dentiste pour soigner d’éventuelles caries.

– votre ORL, des kinésithérapeutes, des orthophonistes.

– votre médecin, ou pédiatre pour un développement harmonieux de votre enfant pendant cette période de croissance.

Dr Hayat Meryl

La succion du pouce, de la tétine ou de la langue : que faire ?


Le réflexe physiologique de succion est souvent observé avant la naissance, in utero chez le fœtus. Il est en effet indispensable pour le développement du nourrisson qui éprouve le besoin inné de téter et de sucer, et pas uniquement pour se nourrir. En dehors des tétées et de toute sensation de faim, la succion le sécurise et l’apaise.

Il existe deux types de succion :

La succion dite nutritive pour combler la faim du nourrisson et la succion non nutritive, de réconfort : elle peut concerner le pouce, une tétine ou un doudou.

Bien qu’elle présente les avantages d’apaiser et de rassurer l’enfant, une succion prolongée au-delà de 3 ans peut entrainer des effets néfastes au niveau de l’éruption des dents et de la croissance des mâchoires.

Dr Hayat Meryl

Les traitements du jeune enfant de 4 à 11 ans


Les enfants ont encore une majorité de dents de lait. De fait, l’orthodontiste emploie souvent des appareils amovibles en résine ou « faux palais » qui ont pour avantages d’être peu visibles, avec un simple fil métallique passant devant les incisives.

Appareil Résine Faux Palais Vue Extérieure - Dr Meryl Hayat - Orthodontiste Cap-d'Ail - Monaco
Appareil Résine Faux Palais - Dr Meryl Hayat - Orthodontiste Cap-d'Ail - Monaco

Dans certains cas, il peut utiliser des appareils en silicone souple à porter à la maison pour aider les fonctions orales (déglutition, ventilation, mastication) à se normaliser. Des appareils fixes peuvent également être posés sur les dents définitives déjà sorties : quelques bagues sont alors collées sur les incisives ou sur les molaires.

Une fois cette période de traitement précoce terminée, une phase de surveillance peut avoir lieu afin de contrôler l’éruption des dents définitives. Une visite de contrôle est préconisée tous les 4 à 6 mois.

Dr Hayat Meryl

Les traitements de l’adolescent de 12 à 16 ans


Les dents définitives sont normalement toutes sorties sur l’arcade. Différents traitements peuvent alors être mis en place :

Traitement par multi-bagues avec bagues métalliques

L’orthodontiste colle des bagues grises sur les dents. Un fil métallique est ensuite inséré entre les bagues. Nous pouvons mettre des petits élastiques de couleur autours des bagues si votre enfant le souhaite.

Des élastiques aidant à la correction des décalages des dents sont souvent associés. Ils doivent être mis en place par l’enfant en dehors des repas : leur bon port est garant de la réussite du traitement.

Traitement esthétique par multi-bagues avec bagues blanches

L’orthodontiste colle des bagues blanches sur la face externe des dents.

Cette technique apporte à votre enfant plus de discrétion, sans coloration des élastiques autour des bagues car nous utilisons des bagues dernières générations auto-ligaturantes.

Pour ne pas user l’émail des dents de l’arcade supérieure, des bagues en métal peuvent être mises en place à l’arcade inférieure.

Traitement par gouttières invisibles d’alignement

Après réalisation d’une empreinte, des jeux de gouttières sur mesure sont fabriqués à partir de la position initiale des dents. Elles sont à changer toutes les 2 à 3 semaines et permettent de corriger progressivement le mauvais alignement des dents. Cette technique est réservée à certains cas car les effets sont limités et parfois des bagues sont obligatoires. Ce traitement vous assure discrétion et confort.

Traitements réservés aux adolescents motivés car ils nécessitent beaucoup de coopération de leur part : les gouttières doivent être enlevées et remises après chaque repas, un suivi scrupuleux de l’ordre des gouttières est nécessaire avec parfois mise en place d’élastiques entre les gouttières.

Traitement par appareil amovible

Si le praticien décèle chez l’enfant un potentiel de croissance possible, il peut être encore envisageable de corriger un décalage de mâchoires à l’aide d’appareils amovibles. Il sera ensuite nécessaire de parfaire l’occlusion avec un traitement fixe par bagues.

Quelque soit le type de traitement choisi, une hygiène buccale attentive est nécessaire.

A la fin du traitement, un système de contention est mis en place jusqu’à la fin de la croissance pour éviter toute récidive (fil collé derrière les dents ou gouttières à porter la nuit).